Pascal Deloge

Quand Pascal Deloge rencontra sa prof d’écriture pour la première fois, parce qu’il avait rédigé le 1er jet d’un premier roman, elle lui demanda : « Tiens, pourquoi enseignez-vous l’histoire ? ». La réponse tomba dans l’esprit du nouvel auteur comme un franc dans une machine à sous : pour raconter des histoires.
Spécialiste des rapports entre gue...

Quand Pascal Deloge rencontra sa prof d’écriture pour la première fois, parce qu’il avait rédigé le 1er jet d’un premier roman, elle lui demanda : « Tiens, pourquoi enseignez-vous l’histoire ? ». La réponse tomba dans l’esprit du nouvel auteur comme un franc dans une machine à sous : pour raconter des histoires.
Spécialiste des rapports entre guerre et économie en Europe au XXe siècle, Pascal Deloge avait déjà publié {Une coopération difficile} (2000), sa thèse, {L’Europe des coopérations économiques} (avec David Burigana, 2010) ou {Une histoire de la Fabrique Nationale de Herstal} (2012), ainsi qu’une cinquantaine d’articles scientifiques. À l’aube du centenaire de la Première Guerre mondiale et ses colloques, il s’intéressait au sort des entreprises belges sous l’occupation allemande, de 1914 à 1918. De là naquit une interrogation : comment un petit patron résiste-t-il à un tel rouleau compresseur ? Ces personnages-là ne laissent aucune archive. Qu’à cela ne tienne ! Pascal Deloge y trouverait l’occasion de réaliser un vieux rêve : inventer une histoire, devenir libre.
Et de rêves, il en est question dans {L’Homme perdu}. Henri-Louis Chossard en avait un, mais il l’a abandonné au profit d’une impérieuse ambition familiale. Le roman raconte comment ce jeune industriel s’y épuise et se perd. Pourquoi mettons-nous parfois tant d’énergie à poursuivre des rêves étrangers voire toxiques ? Une expérience commune, sans doute, et derrière elle, la question existentielle du choix et de ses affres.

Détails
Il y a 1 produit.
  • Dans sa jeunesse, Henri-Louis Chossard voulait voyager. Mais un autre rêve avait pris le dessus : il dirigerait l'armurerie familiale, et son fils après lui. Août 1914. La Belgique est défaite. L'Allemagne s'impose. Henri-Louis est aux commandes de l'usine. Mais toute cette pression chaque jour, chaque nuit. Et le rêve des Chossard qui lui meurt entre les mains. Où est le cap ? Comment choisir ? Reste-t-il seulement quelque chose à choisir ? Où est l'Amérique ?

    18,90 €
Résultats 1 - 1 sur 1.